Licence pro Médiation par le jeu et gestion de ludothèques

L’objectif de la formation est de permettre à des étudiants ou à des professionnels d’accéder à des responsabilités de direction, de gestion et d’animation de ludothèques. Une forte ambition anime les universitaires, enseignants chercheurs, et les professionnels (ludothécaires, professionnels du jeu et du jouet) associés à la formation, pour permettre aux étudiants et aux stagiaires d’acquérir et de renforcer :

  • des connaissances et des aptitudes au diagnostic et à l’analyse des situations au sein d’un environnement social et institutionnel ;
  • un sens de l’anticipation, de la négociation et de la conduite de projets en vue de concevoir, organiser, gérer et animer une ludothèque et des manifestations ludiques ;
  • une prise de responsabilité dans la direction d’équipe, de salariés et de bénévoles, la participation d’adhérents et la coopération de partenaires ;
  • une pédagogie active des activités ludiques adaptées à différentes populations ;
  • des techniques et à des outils qui contribuent au développement d’une ludothèque (en matière d’informatisation, de communication…)

Niveau requis : Bac +2 ou diplôme européen équivalent ou un accès par une validation des acquis professionnels (VAP, conformément au décret du 23 août 1985)

Ce diplôme n’est accessible qu’en formation continue pour des salarié.es en formation permanente (plan de développement des compétences employeur, CPF, CPF de transition, apprentissage…) ou des personnes en reconversion relevant des ressources offertes par la formation continue.

Licence professionnelle Médiation par le jeu et gestion de ludothèques vise à apporter les compétences suivantes :

    Compétences d’analyse de l’individu en tant qu’être social
  • Capacité à mobiliser une culture générale et spécifique (dans les domaines artistiques, scientifiques et historiques) au service de l’analyse
  • Maîtrise du cadre institutionnel et juridique propre aux établissements et aux publics concernés par l’animation sociale et culturelle
  • Capacité d’analyse des besoins individuels et collectifs dans un secteur, dans un territoire ou dans une structure spécifique
  • Capacité à travailler en équipe

    Compétences à concevoir le projet collectif au service de l’émancipation des individus
  • Capacité à proposer des principes pédagogiques adaptés aux publics et contextes concernés
  • Capacité à mobiliser l’expérience et les techniques de l’éducation populaire, les pédagogies actives pour donner à jouer et accompagner le « jouer » (= l’activité de jeu)
  • Capacité à s’appuyer sur le bilan des projets d’animation sociale et culturelle réalisés ou en cours de réalisation

    Compétences à maitriser des gestes professionnels, des compétences pratiques liées à la profession
  • Capacité à identifier les particularités des jouets et jeux, à les organiser, à les classifier
  • Capacité à assurer la ludothéconomie (de la politique d’acquisition à la mise en jeu en passant par le référencement et éventuellement l’informatisation du jouet ou jeu)
  • Capacité à aménager les espaces de jeu pour favoriser la mise en jeu
  • Capacité à soutenir le jeu en réfléchissant à la posture professionnelle, à la proposition de jouets, de jeux, de matériels ludiques
  • Capacité à se positionner de façon bienveillante et soutenante dans la relation humaine, dans la relation éducative
  • Capacité à transmettre les particularités des jouets, les règles de jeu
  • Capacité à concevoir et gérer des budgets (d’action ou de fonctionnement)

    La formation se déroule en alternance entre :
  • des enseignements théoriques et techniques d’une durée de 450h
  • des projets tutorés d’une durée de 150h
  • des stages conventionnés au sein de ludothèques associatives ou relevant de collectivités gestionnaires d’une durée de 550h (16 semaines de stage réparties)

Pour les personnes salariées, une partie des stages se fera chez l’employeur en développant un projet spécifique durant cette période et une autre partie devra de préférence et si possible être effectuée dans une autre structure afin d’optimiser la formation des stagiaires.

→ Planning prévisionnel 2019-2020

La formation est architecturée autour de huit pôles principaux de compétences, les Unités d’Enseignements numérotées de 1 à 8.

Au sein de ces unités 18 Eléments Capitalisables d’Unité d’Enseignement (ECUE) pour les LP.

Unité d’enseignement organisée en 3 ECUE structurés à partir de compétences professionnelles et de connaissances théoriques.

ECUE 11 : Conception et création

ECUE 12 : Aménagement des espaces de jeu

ECUE 13 : Identité et spécificité des ludothèques

Unité d’enseignement organisée autour de 2 ECUE structurés à partir de contenus professionnels et de connaissances théoriques.

ECUE 21 : Populations et partenaires institutionnels

ECUE 22 : Problématiques spécifiques & investigation

Unité d’Enseignement organisée autour de 2 ECUE.

ECUE 31 : Méthodologie de la recherche

ECUE 32 : Posture professionnelle et outils de l’observation

Unité d’enseignement organisée autour de 3 ECUE structurés à partir de compétences et de contenus professionnels.

ECUE 41 : Direction et Gestion d’une ludothèque, comptabilité

ECUE 42 : Médiation et animation ludique

ECUE 43 : Travaux participatifs

Unité d’enseignement organisée autour de 2 ECUE structurés à partir de contenus théoriques.

ECUE 51 : Jeux et joueurs

ECUE 52 : Connaissance des jeux et des jouets

À faire

L’entrée en formation est soumise à une sélection.

    La sélection se déroule en deux étapes :
  • Examen du dossier de candidature (CV, lettre de motivation)
  • Pour les personnes dont le dossier est retenu, audition devant un jury
    Le choix des candidats tiendra compte de critères tels que :
  • La connaissance du milieu ludique,
  • les pratiques du candidat (professionnelles, bénévoles, personnelles),
  • la culture générale et le niveau d’information et d’ouverture,
  • le niveau d’anticipation dans un projet professionnel lié à la formation

Les dossiers de candidatures sont à télécharger sur l’application CandIUT à partir du mois de mars de chaque année. Les dates précises de la campagne de recrutement (dépôt dossiers, entretiens, jurys) y sont précisées.

Pour les stagiaires de formation continue le tarif de la formation est de 4500€ (3400€ si financement individuel).

Pour tout renseignement, demande de devis, nous vous invitons à contacter Catherine Seguin.