Licence professionnelle Stratégie média et expertise digitale – Les débouchés

L’objectif de cette formation est de former des professionnels du planning média[1], pour les médias traditionnels : TV, presse, radio, affichage ; et aussi nouveaux médias : Web et téléphonie mobile.

Ces professionnels sont en charge de l’analyse (études qualitatives et quantitatives), de la stratégie média (recommandations en termes de cibles médias), du choix des supports et de la négociation des espaces publicitaires.

Selon l’étude publiée par l’Observatoire des métiers de la publicité, (http://www.metiers-publicite.fr/etudesprospectives/rapport.php), le médiaplanning représente une des thématiques centrales de développement des métiers dans le domaine de la publicité.

Quels sont les métiers des médias ?

Ce sont des métiers qui ont acquis leurs lettres de noblesses ces 10 dernières années. Ils s’e’xercent en agence, chez l’annonceur ou en régie.

Ils nécessitent une grande technicité, une excellente maîtrise du champ technologique des médias et la nécessité de savoir suivre l’ensemble des évolutions techniques, humaines et sociales, notamment grâce à une solide formation universitaire. En effet, les évolutions récentes des médias ont provoqué dans ce secteur des mutations profondes. Ces métiers exigent donc aujourd’hui des aptitudes et des compétences techniques spécifiques pour que la communication stratégique soit en phase avec la réalité numérique.

Licence PRO SRC Organigramme acteurs et metiers


[1] Définitions de : « Média-planning »

– Techniques d’analyse et de choix des médias et des supports puis d’élaboration des plans d’insertions dans les supports retenus pour toucher la cible avec une efficacité optimum dans les limites d’un budget donné. Mercator 8e édition, p. 565

– Ensemble des opérations qui visent à étudier puis à sélectionner les différents media, puis les différents supports, pour y réserver l’espace nécessaire à la diffusion du message publicitaire la plus efficace possible et au meilleur coût. On utilise pour cela de nombreux indicateurs tels que le coût au mille, le point de couverture brute, l’échelle d’économie, l’échelle de puissance, l’échelle de sélectivité … L’arrêté du 10 octobre 1985 relatif à l’enrichissement du vocabulaire de l’audiovisuel et de la publicité recommande l’utilisation du terme « plan média ». L’encyclopédie du marketing, Jean-Marc Lehu