DUT Gestion Urbaine – Stages et mémoire

STAGES

Outre les travaux écrits susceptibles de leur être demandé ponctuellement par chaque enseignant dans le cadre de son cours, les étudiants doivent réaliser trois types d’activités donnant lieu à rédaction d’un écrit et à une soutenance devant un jury.

Le Projet professionnel personnel

Dans une optique de professionnalisation, chaque étudiant doit s’investir chaque année dans une activité « d’insertion » pré professionnelle dans le champ de l’animation pour le développement. Celle-ci vise l’étude d’un champ professionnel et permet d’acquérir ou de conforter une expérience, de découvrir un nouveau secteur d’intervention, de se constituer un réseau professionnel, de mieux partager ses stages et son insertion dans la vie professionnelle, etc…

Chaque temps d’insertion annuel fait l’objet d’un rapport écrit soutenu devant un jury composé d’un enseignant et d’un professionnel, en fin de chaque année, en semestre 2 et 4.

Les Stages

En fin de semestre 2 et au semestre 4, chaque étudiant réalise un stage de 7 et 8 semaines. Ce stage est considéré comme un temps d’observation participante au sein du monde associatif ou du secteur public. Le stagiaire, tout en s’impliquant dans le fonctionnement de la structure d’accueil, en observe l’organisation et le déroulement de ses activités, puis en effectue une analyse critique en faisant notamment appel à sa capacité de distanciation.

L’un des deux stages doit être réalisé dans les mondes en développement, à l’étranger, de manière à se familiariser aussi aux problématiques du  développement.

Chaque stage donne lieu à  rédaction d’un rapport écrit, soutenu devant un jury composé d’un enseignant et d’un professionnel.

LE MEMOIRE

L’étudiant doit rédiger un mémoire d’étude et de recherche, sur un sujet relevant des problématiques de la formation, qu’il soutient en fin de quatrième semestre devant un jury composé d’enseignants de l’équipe pédagogique.