DUT ASSC – Stages et mémoires

STAGES

Chaque étudiant doit s’investir régulièrement durant les quatre semestres de la formation dans une insertion préprofessionnelle comprenant deux stages longs (coefficient 3) et qui a pour objectifs :

  • d’élargir sa connaissance d’un milieu professionnel ;
  • de développer des capacités d’analyse et de diagnostics de terrain ;
  • de réfléchir aux compétences nécessaires à l’exercice des fonctions du métier d’animateur ;
  • de mettre en œuvre des capacités d’articulation entre la théorie et la pratique ;
  • de se constituer un réseau professionnel.

Un module d’analyses de pratiques préprofessionnelles a lieu durant toute la formation. Encadrés par un enseignant par groupe, les étudiants sont accompagnés dans ce parcours constitutif de leur projet professionnel. Les stages sont obligatoires et conventionnés.

Un stage d’insertion

Au 1er semestre, les pratiques consistent en une période d’insertion hebdomadaire et une préparation au stage du deuxième semestre. Le stage d’insertion et le stage « long » donnent lieu respectivement à la rédaction d’un rapport. L’ensemble des travaux liés à ce module est suivi par une équipe d’enseignants ; élaboration et validation des projets de stage, suivi et bilan de stages, évaluation d’un rapport s’insertion.

Un stage « long »

Au 2ème semestre, un stage de 6 semaines débute mi-janvier et interrompt le stage d’insertion qui reprend par la suite. Le stage long doit être réalisé en Aquitaine. L’ensemble des travaux liés à ce module est suivi par une équipe d’enseignants ; élaboration et validation des projets de stage, suivi et journées de  bilan de stage qui l’objet d’un rapport écrit et d’une soutenance orale devant un jury composé d’un enseignant et d’un professionnel .

Un pré stage

Au 3ème semestre, un pré stage est réalisé par chaque étudiant de façon continue en une période ou en deux périodes en dehors des cours. Le projet est soumis à un premier avis en octobre et un accord de principe en décembre. Le pré stage et  le stage « long » donnent lieu respectivement à la rédaction d’un rapport. L’ensemble des travaux liés à ce module est suivi par une équipe d’enseignants : élaboration et validation des projets de pré stage et stage, suivi et bilan de stages, évaluation des rapports de pré stage. Le pré stage a vocation à préparer le stage, généralement dans le même milieu. Le rapport de pré stage rend compte de la connaissance et de l’investissement de l’étudiant quant à la préparation et la négociation du stage.

Un stage long

Au 4ème semestre, un stage de 7 semaines débute mi-mars. Le stage long peut être réalisé hors Aquitaine voire à l’étranger sous certaines conditions. L’ensemble des travaux liés à ce module est suivi par une équipe d’enseignants ; élaboration et validation des projets de stage, suivi et journées de  bilan de stage qui l’objet d’un rapport écrit et d’une soutenance orale devant un jury composé d’un enseignant et d’un professionnel .

LE MEMOIRE D’ETUDE

Un mémoire d’étude et de recherche (coefficient 3) est soutenu par chaque étudiant à l’issue du quatrième semestre, dont la préparation est à envisager dès le début de la formation.

Deux séminaires sont inclus dans les enseignements et sont consacrés à la méthodologie de la recherche (MR) en semestre 1 et 2 pour l’élaboration du mémoire. Chaque étudiant remet au 2ème semestre sous forme écrite l’état d’avancement de son mémoire qu’il soutient devant un enseignant.

Le mémoire est dirigé par un enseignant de l’équipe pédagogique et donne lieu à une production écrite d’une quarantaine de pages de la part de l’étudiant. Ce dernier bénéficie de l’accompagnement de son directeur de mémoire lors de séminaires organisés régulièrement. Le centre de ressources documentaires permet à l’étudiant d’élaborer sa recherche théorique en empruntant des ouvrages et en recherchant des articles dans les revues proposées. L’épreuve orale de soutenance  se déroule devant un jury composé de deux enseignants de l’établissement.