Projection mardi 12 novembre: Nijuman no borei (200000 fantômes) de Jean-Gabriel Périot

Pour le mois du film documentaire, retrouvez-nous mardi 12 novembre à 18h à l’iut pour la projection de documentaires et formes expérimentales avec entre autres Nijuman no borei (200000 fantômes) de Jean-Gabriel Périot.

Nijuman no borei (200000 fantômes) de Jean-Gabriel Périot questionne un passé douloureux à l’aide d’une mémoire inévitablement fragmentaire. Le dôme de Genbaku devient ainsi le témoin d’un événement ayant marqué le monde entier, rendant par là hommage aux 200 000 disparus dans l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima. Construit en 1914, il illustre la vie avant les dégâts et les pertes causés par la bombe, mais aussi le lent travail de reconstruction de la ville qui a suivi l’explosion. Les photos sont là pour témoigner, de différentes tailles et couleurs selon les époques, attestant du temps à l’oeuvre mais aussi de ce qui perdure malgré les années, le sentiment de perte, la douleur indicible, et les bâtiments qui en sont imprégnés. Ce ressenti ne pouvait mieux se traduire que par la musique, « Larkspur et Lazarus » de Current 93, dont les paroles résonnent dans la tête du spectateur et l’immergent dans des souvenirs dont il ne reste que des traces.